Ca y est, je dépoussière ce blog trop longtemps abandonné, pour le remettre enfin en ligne : bon nombre d’entre vous me le suggérait depuis un an déjà.